Episode 52 : Crowdfunding celebration in Bambally

05/12/2018

 

 

 

Suite au projet de crowdfunding où nous avons collecté 5.520€/ D309.542, nous sommes très heureux de partager notre expérience incroyable et inoubliable de notre séjour de 2 jours avec nos amis à Bambally pour célébrer cet événement.

 

Déjà pour s’y rendre, c’était un événement en soi… cela nous a pris pratiquement une journée entière! De Lamin Lodge où était le bateau, nous avons d’abord pris un taxi-collectif jusqu’à la capitale Banjul où nous avons ensuite pris le ferry pour arriver à Barra. Après nous avons pris un taxi (1h40 le trajet) pour Farafenni, une petite ville la plus proche de Bamballly. De là, il fallait prendre un autre taxi pour faire la dernière étape. Les chauffeurs de taxi en général n’aiment pas aller à Bambally, car c’est loin et vraiment au milieu de nul part! Une fois que nous avons quitté la route principale, nous avons eu plus d'une heure de route sur un chemin de terre en pleine de brousse. Lorsque nous sommes enfin arrivés à l’extérieur du village, un comité d’accueil haute en couleur nous attendait pour nous accueillir avec musique, danse et chant! C'était merveilleux!

Nous avons terminé à pied avec les villageois en défilant dans le village jusqu'à l'école.

 

D’abord il y avait des discours de la part du chef de village, du président du comité de développement de l’école, de la présidente de l’association des mères d’élèves, des représentants des élèves et bien sûr le principal lui-même. Ils ont tous exprimé leur profonde et sincère gratitude envers nous et tous les donateurs. Grace à votre générosité la sécurité ainsi que de meilleures conditions d’apprentissage et d’enseignement pour les enfants seront améliorés. Pour exprimer leur gratitude, ils nous ont offert des tenues typiquement Madinka que nous avons porté joyeusement le lendemain.

 

Nos 2 jours à Bambally ont été 2 jours de célébration intense de :

- discours concernant les projets à réaliser

- défilés des scouts de l’école

- danses et chants des mères et des enfants. Bien sûr ils nous ont invité à danser avec eux et bien entendu

   cela a provoqué beaucoup de rires mais aussi des encouragements!

- plats typiques gambiens à base de riz

- animations de jeunes le soir autour d’un feu de bois où les ados ont joué des pièces de théâtre comiques sur

   l’importance de l’éducation ; les soirées se terminaient toujours tard avec danses pleine d’élan!

 

Pendant notre séjour, nous avons également eu l'occasion d'observer des enfants en train de travailler sur un dessin. C’était intéressant de voirqu’ayant le choix de dessiner entre ce qu’ils voulaient imaginer ou de reproduire un dessin ou un objet proposé, ils préféraient presque tous de copier quelque chose. Nous nous sommes demandés dans quelle mesure leur créativité artistique est stimulée....

 

L’équipe de football de l’école a eu une surprise inattendue… des maillots de football français grâce à l’équipe de football de Benjamin, le copain de notre fille, Isabelle.

 

Détails sur les projets :

 

Pompe à eau : la réparation de la pompe à eau de l’école est devenue une priorité absolue pour faciliter la construction du mur d’enceinte de l’école. Pendant notre séjour,

 

Momodou a trouvé un technicien qui avait déniché la pièce de rechange nécessaire. La pompe est déjà réparée! :) Maintenant les enseignants et les mamans qui préparent le repas du midi auront de l’eau sur place et ne seront plus obligés de ramener des jerrycans d’eau du village.

 

Le mur d’enceinte de l’école : nous avons fait le tour de l’école avec Momodou qui nous a montré les limites du terrain et l’emplacement exact du futur mur d’enceinte de l’école. Nous étions surpris d'apprendre que les ouvriers vont d'abord fabriquer tous les parpaings nécessaires sur place et ensuite construire le mur….Ils pensent commencer les travaux dans les prochains jours.

Dimensions du mur d’enceinte : environ 90 m x 120 m

 

Électricité : Il y a moins de deux mois que Momodou a trouvé des moyens pour amener de l’électricité au logement des enseignants. Avant del’amener dans les classes, il nous a expliqué qu’un ordinateur, une imprimante et un photocopieur seraient plus utiles dans un premier temps. Cependant, pour le moment, nous ne savons pas s’il restera assez de fonds pour acquérir cet équipement. D’abord le mur,  ensuite nous verrons…

 

Pour conclure, nous voudrions faire part de notre profond respect et admiration pour Momodou et son d’équipe d’enseignants. Ils vivent et travaillent dans les conditions plus que modestes et ne rentrent chez eux pour voir leurs familles qu'un week-end par mois. Il leur manque beaucoup de choses et pourtant ils restent solidaires et dévoués envers leurs élèves et maintiennent un profond désir de faire une différence dans la vie des enfants de Bambally.

 

 

Following our crowdfunding project for the school of Bambally in which we raised 5,520€ / D 309,542, we were very excited to return to the village to celebrate the results.  Our 2-day stay with our friends in Bambally was an incredible and unforgettable experience.   

 

Getting there was an event in itself...it took us practically an entire day! From Lamin Lodge where we were moored, we first took a bush taxi to the capital Banjul where we then took the ferry to cross the river to Barra. After we took a 1h40-taxi ride to Farafenni, the closest town to Bambally. From there we had to hire another taxi to do the last leg. Taxi drivers in general are not keen on going to Bambally because it’s really out in the boondocks! Once we turned off the main road, we had more than an hour drive on a rough red-dirt road. As we finally arrived just outside the village, a very colorful welcoming committee was waiting to greet us in high style with music, dancing and singing! It was amazing! J

                                            
Once we had reached the school, the celebration with all the ceremonial speeches and entertainment could begin! Welcoming speeches were given by the village chief, the chairman of the school development committee, the president of the mothers’ association, student body representatives and of course the principal himself. They all welcomed us so warmly, expressing their deep and sincere gratitude towards us and all the donors whose generosity was now going to provide security as well as better learning and teaching conditions for the children and teachers alike. To show their gratitude they gave us a gift…typical African Madinka outfits that we proudly donned the following day.

Our 2 days in Bambally were 2 days of celebration in which we : 


- listened to speeches concerning the projects and even giving 2 impromptu speeches

  ourselves 
- watched with admiration the school’s scouts marching performances
- relished the dancing and singing of mothers and children alike.  And as expected, we

   were invited to dance with the villagers and needless to say our dancing brought roars

   of laughter but encouragement too!

- savoured typical Gambian rice dishes 
- attended the youth’s bonfire festivities where they put on comical plays focused on

   the importance of education, ending late in the evening with another round of

   energetic dancing!

During our stay, we also had the opportunity to observe children in the classroom as they worked on a drawing assignment for Art class. It was interesting to see that even though they had a choice between drawing a picture from their imagination or reproducing a given drawing or object, most chose to reproduce the drawing or object presented. It left us wondering to what extent their artistic creativity is stimulated....

 

An expected surprise for the school’s soccer team was the donation of soccer jerseys by  our daughter’s boyfriend, Benjamin and his soccer team in France. They were thrilled beyond all means!

Update on the projects :

The water pump: fixing the school’s water pump became top priority in order to facilitate the construction of the school wall. During our stay Momodou found a technician who obtained the spare part needed. The pump has now been repaired and the teachers and cooking staff will have water at hand instead of being obliged to haul water from the village.

The school wall: we walked the school parameter with Momodou, the principal, who showed us the actual size of the school’s property and exactly where the school wall will be built. We were quite surprised to learn that the workers will first make the cinderblocks on site and then they will erect the wall. 

The dimensions of the schoolyard wall: approximately 90m x 120m

Electricity: It hasn’t been but a month or 2 that Momodou was able to bring electricity to the teachers’ headquarters. Before equipping the classrooms with power, it has been decided that a computer, a printer and a photocopier would be of greater assistance to the teachers for the time being. However, for the time being we don’t know if there will be enough funds left to acquire this equipment. First the wall and then we’ll see…

In closing we would like to express our profound regard and admiration for Momodou and his teaching staff. They live and work in the most modest conditions and only go home once a month for a weekend to see their families. They lack so much yet their devotion, enthusiasm and commitment to the schoolchildren and their strong desire to make a difference, unites them and carries them forward…..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload